9 conseils-clé pour “créer du lien” en entretien d’embauche

Publié le 01 juin 2022

Comment maîtriser son langage corporel en entretien ?

On entend souvent que les 30 premières secondes d’un entretien sont primordiales. Cela passe par la parole, mais également par la gestuelle. Et si votre langage corporel, nous en apprenait beaucoup sur vous ?

Qu’est ce que le langage corporel ?

La communication non verbale correspond à l’ensemble des signaux que vous allez renvoyer sans vous exprimer, elle passe principalement par le langage corporel : votre attitude, votre posture…

Comment maîtriser sa gestuelle pour se montrer plus convainquant ?

Les signaux que vous allez renvoyer pourront être positifs comme négatifs, cela dépend de vous ! Essayons donc de nous concentrer sur les bonnes attitudes à prendre et de chasser les éléments venant perturber notre discours. Comment faire ?

1-     Prendre la « bonne » attitude passe par prendre la « bonne » place

La place physique que vous prendrez dans cet échange donnera un certain nombre d’indications. Lorsque le recruteur viendra vous chercher en salle d’attente, vous trouvera-t-il assis les jambes croisées dans un coin de la pièce ? Au centre de la pièce, confortablement installé en lisant la dernière revue du groupe ? Selon la manière dont vous occuperez l’espace, le signal envoyé ne sera pas le même. Quel message voulez-vous envoyer ?

 2-     Une poignée de main ferme et franche (hors période de Covid)

Le premier contact physique passe par cette première poignée de main. Elle doit être ferme et franche. Ce n’est pas une démonstration de force ni un passage obligé. C’est une première salutation professionnelle. Il convient donc de la doser correctement. Par ailleurs, lorsque l’on serre la main de son interlocuteur, on se positionne bien face à lui et on le regarde dans les yeux. Pas de poignées de main « à l’arraché » ou de regard fuyant !

 3-     On regarde dans les yeux

On ne fixe pas du regard, on ne baisse pas les yeux, on regarde le recruteur dans les yeux avec un contact direct et mesuré. C’est un symbole de franchise et de communication. Imaginez réaliser un entretien ou le candidat ou le recruteur ne vous regarde pas dans les yeux ? Un supplément d’âme dans votre regard constitue forcément un atout pour appeler l’affect de votre interlocuteur et créer du lien : Mettez du sourire dans vos yeux !

 4-     On sourit !

Le sourire est communicatif et renvoie une image très positive ! Cela attire la sympathie et favorise la projection d’une éventuelle collaboration (qui a envie de travailler avec une personne qui ferait la tête ?)

 5-     Parlez avec vos mains !

Cela donnera plus de vie à vos propos et vous permettra de davantage remplir l’espace. Cela donnera également un aspect plus persuasif à vos propos et marquera davantage les points que vous soulignez. Attention, utilisez la gestuelle à bon escient il ne s’agit pas ici de perdre la concentration du recruteur en se focalisant sur le balai orchestré par vos mains !

 6-     Installez-vous correctement !

Lors de l’entretien, adoptez une bonne posture ! Pour cela, installez-vous correctement sur votre chaise (pas en bout de chaise), posez vos pieds à plat sur le sol, posez les mains sur la table de manière décroisées en signe d’ouverture.  En prenant la place qui vous est proposée, vous démontrez ainsi que vous avez des raisons d’être ici, que vous vous sentez légitime pour le poste et que vous êtes confiant en vos capacités.

7-     Tenez-vous droit.

Un interlocuteur qui se tient droit indique qu’il se sent à l’aise et sûr de lui. D’un point de vue technique, cela libère également le diaphragme, permet une meilleure respiration et donc réduit le stress.

 8-     Evitez les gestes parasites

Certains gestes parasites déconcentrent vos interlocuteurs de vos propos. Ces derniers se focalisent alors sur ces « tics » ou « tocs ». Ces gestes peuvent être de toucher ses cheveux, ses bijoux, jouer avec son stylo, faire craquer des doigts, se ronger les ongles agiter les jambes… Comment les éviter ?

Si vous enroulez constamment une mèche de cheveux autour de votre doigt, attachez-les ! Si vous jouez avec vos bijoux, évitez-les. Vous vous rongez les ongles ? Mettez du vernis amer. Etc.

 9-     Mimez votre interlocuteur

En essayant d’adopter la même gestuelle que votre interlocuteur, vous favoriserez ainsi une bonne communication.

Le but de cet article n’est pas de vous déconcentrer du fond, pour s’attacher à la forme lors de l’entretien ; mais bien l’inverse. En évitant tous les gestes parasites, vous permettez à votre interlocuteur de se concentrer sur votre discours. Egalement, les signaux non verbaux que vous allez transmettre, s’ils sont bien maîtrisés, vous aideront à renforcer votre impact et donc votre candidature !

Global RH Consulting vous accompagne et vous coache dans vos stratégies d’entretien et vos postures lors de cet exercice délicat ! Pour plus d’informations rendez-vous dans notre rubrique “Entretien conseil carrière” !